Jouer à Angry Birds permet de développer certaines compétences métacognitives

Que les accros d’Angry Birds se rassurent!  Passer des heures à jouer n’est pas vain, au contraire.  En effet, selon le « prof. Hacker » (un nom fictif pour Kathryn Linder, directrice du Center for Teaching Excellence de la Suffolk University), le jeu Angry Birds constitue une puissante métaphore pour l’apprentissage.   Une formation, si elle était conçue comme le jeu d’Angry Birds offrirait les conditions d’apprentissage suivantes :

  1. entraînement sans pénalité : aucune limite du nombre d’essais, ce qui permet d’essayer diverses stratégies pour réussir;
  2. rétroaction constante : la trajectoire précédente est visible et, en cas d’échec, permet d’ajuster une nouvelle trajectoire;
  3. offre de différents outils avec différents usages ciblés en fonction des objectifs et du contexte;
  4. degré de difficulté évoluant avec la réussite des niveaux antérieurs;
  5. système de récompense intégré;
  6. aucune limite de temps pour réussir les niveaux.

Source

Prof. Hacker.  What Can Angry Birds Teach Us About Universal Design for Instruction?  Chronicle of Higher Education.  24 août 2012.

L'iPad à l'école: parlons de pédagogie d'abord
Pas besoin de télévoteurs avec le service Top Hat Monocle et des appareils mobiles

Commentaires

  1. J’ai lu récemment que les jeux de type « FPS » (pour « First Person Shooter ») ont également les mêmes qualités:

    http://www.polygon.com/2013/1/30/3932876/research-playing-first-person-shooters-improves-learning-abilities-cognitive-function

    Joueurs, réjouissez-vous!

Exprimez-vous !

*