Un « camp d’été » pour futurs étudiants en sciences humaines à l’Université Stanford

L’Université Stanford lance cet été son programme « Summer Humanities Institute« , une université d’été d’une durée de trois semaines destinée à une cinquantaine d’étudiants du secondaire, triés sur le volet et intéressés par des études en sciences humaines.

Les responsables ne cachent pas les visées promotionnelles d’une telle initiative, espérant que l’expérience vécue par ces étudiants se traduira en inscriptions lorsqu’ils seront en âge de s’inscrire à l’université. Outre les deux cours à l’horaire, le séjour comprend la rédaction de ce qu’on annonce comme étant un mini-projet de recherche (un essai d’une dizaine de pages), des accès privilégiés à certains haut lieux du campus ainsi qu’à certaines collections spéciales des bibliothèques et des archives de l’institution, de même que des visites culturelles et touristiques dans la région.

Bref, une initiative qualifiée de « mini-college experience » visant autant à démystifier les sciences humaines comme domaine d’études que l’expérience universitaire dans une université réputée. À coup sûr, une façon originale de recruter des ambassadeurs qui pourront faire la promotion de l’université et de ses programmes d’études non seulement dès cet été, par le biais des réseaux sociaux, mais également en septembre , lorsqu’ils retourneront en classe.

Source : Corrie Goldman, « At Stanford’s humanities camp, participants focus on critical thinking skills« , Stanford Report, 23 juillet 2012.

Interne : La formation continue universitaire 2012-2013 : toujours plus innovante et axée sur les besoins du marché
Interne : Des stages coopératifs nouveau genre: les stages par projet à l'université Ryerson

Exprimez-vous !

*