La vidéo EPIC 2020 sonne le glas de l’université traditionnelle

Dans un genre de «  docu-sience-fiction » au ton grave et fataliste [avec musique et voix hors champ de circonstance; on sent un hommage aux vieilles émissions de Twilight Zone], Bill Sams, un ancien haut gestionnaire de compagnies informatiques devenu commissaire d’eTechOhio et « executive in residence » à l’Université Ohio, annonce ni plus ni moins que la fin de l’université telle qu’on la connaît.  La vidéo de 10 min 24 prend la perspective futuriste d’observateurs de l’an 2020 qui se souviennent des débuts de cette fin… qui commence essentiellement en 2012.

La vidéo démarre avec ces phrases apocalyptiques :  « In 2020 Colleges and Universities no longer exist.  Academia is no longer the gatekeeper to education.  Tution is an obsolete concept. Degrees are irrelevant. What happened to education ? And what is EPIC ? »

Si les six premières minutes du document rappellent l’avènement de nouveaux joueurs dans le monde de l’éducation (Khan Academy, Udacity, TED-Ed, etc.) – et constituent un bon résumé de l’actualité universitaire des quelques dernières années et derniers mois, ce sont les quatre dernières minutes où l’on nage en pleine prospective qui valent le détour.  Il y est question de nouvelles compagnies résultant de la fusion entre Apple et Amazon, puis d’acquisitions par Google.  On passe par l’élimination des dettes étudiantes et du système de prêts.  Le sort futur des campus physiques est aussi expliqué…

Un site Web est consacré au projet, alors que Sams et ses acolytes veulent encourager des citoyens à pousser pour des réformes dans l’institution universitaire.  Une autre vidéo (de 24 min 20) intitulée « The Breaking Point » est également disponible sur le site, mais elle expose la vision de Sams sans l’artifice de la science-fiction.  Le commissaire explique son intention :

“It’s not my sole objective to be right or wrong here, but to get people talking about things that need to be discussed,” Sams said in an interview with eCampus News. “All of us are trapped in the paradigm of how things have been, the system we’ve existed in all of our lives. … A lot of [educators] have a worldview that makes it impossible for them to even see solutions to problems that exist today.”

Ce curieux objet assez bien fait réussira sans doute à susciter de telles discussions.  Dommage que ses créateurs semblent se prendre autant au sérieux.  Encore un peu plus d’humour aurait permis de mieux faire passer le message, me semble-t-il.

Source : Carter, Denis, « Popular Video Forecasts the End of Traditional Higher Education », eCampus News, 13 juillet 2012.

Apprendre de ses erreurs en enseignement
Que comprendre de la saga à l’Université Virginia (U-VA)?

Exprimez-vous !

*