De la relativité de l’expertise…

Todd Pettigrew, blogueur pour Macleans on Campus et professeur d’anglais à l’université du Cap Breton, rapporte deux anecdotes vécues au moment de la remise de travaux qui lui semblent symptomatiques d’un problème qui s’accentue: pour un nombre croissant d’étudiants, il semble que la notion d’expertise ne tient plus la route. Les réactions qu’il décrit l’amènent à penser que pour ces étudiants, tous les avis se valent, et ce quelle qu’en soit la provenance.

Les implications d’une telle perception sont lourdes sur le plan pédagogique:

Thus the student who is unsure about a source or about whether an essay is on the right track or not doesn’t go the Writing Centre (…). He doesn’t even consult the professor. Instead, he just asks his roommate and goes from there. It doesn’t occur to him that his roommate may not have any idea what he’s talking about.

Sur un ton léger, ce commentaire soulève l’importante question de la formation aux habiletés informationnelles et l’importance, au moment de considérer ces dernières, de dépasser la simple notion de repérage de l’information. Le défi n’est plus seulement de la trouver, mais de savoir en apprécier la valeur.

Source: Todd Pettigrew, « Whatever happened to expertise?« , Macleans on Campus, 14 juin 2012.

Un travail d'équipe collaboratif efficace en formation à distance, c'est en soi un travail!
Des programmes à la carte (ou presque) en sciences et génie

Exprimez-vous !

*