Proposition prébudgétaire de l’ACES

Par son réseau, Sonia Morin a obtenu copie d’une proposition prébudgétaire que l’Association canadienne pour les études supérieures (ACES) a présenté le 14 août dernier devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes.  La proposition se résume en trois éléments:

D’abord, investir dans les étudiants de deuxième et troisième cycles en augmentant le nombre de bourses d’études supérieures.

 

Deuxièmement, maintenir une approche équilibrée entre le financement de la recherche fondamentale et le financement ciblé.

 

Troisièmement, investir dans les chercheurs-boursiers postdoctoraux en augmentant le nombre de bourses postdoctorales.

 

Dans un contexte où il y a déjà surabondance de doctorants, est-ce que cette stratégie est vraiment la meilleure?

Des prérequis pour la créativité en éducation; les mêmes que pour la pensée critique?
Un approche constructive du plagiat

Commentaires

  1. echamberland a écrit:

    Une chose qui m’inquiète dans ce mouvement, c’est la dévalorisation implicite de la formation de premier cycle.

Exprimez-vous !

*