Des académies de recherche font la promotion du « evidence-based teaching » dans l’enseignement disciplinaire

Les « Académies nationales » des U.S.A. ont publié en mai dernier un rapport portant sur la recherche sur l’enseignement disciplinaire. Le regroupement est constitué des organisations états-uniennes suivantes :

  • National academy of science
  • National academy of engineering
  • Institute of medicine
  • National research council

Le rapport prône la recherche sur l’enseignement disciplinaire (Discipline-Based Education Research ou DBER) au premier cycle universitaire, de même que la mise en application des découvertes déjà réalisées en pédagogie universitaire. Cet appel à l’enseignement universtaire fondé sur les données probantes et à l’amélioration des connaissances dans ce domaine évoque le SoTL (billets sur SoTL et entrevue avec Denis Bédard).

Il est fort intéressant qu’un regroupement d’organismes voués à la promotion disciplinaire (avec un fort penchant pour la recherche disciplinaire), décide de promouvoir la recherche et la mise en application de l’enseignement fondé sur la pédagogie scientifique. Au moment où les États-Unis veulent valoriser les carrières en STEM (science, technology, engineering & maths) pour freiner l’érosion de leur leadership en ces domaines, la qualité de l’enseignement de ces disciplines est un enjeu majeur.

Le communiqué relève trois exemples où la recherche a déjà produit des connaissances utiles qui devraient être mises en application dans l’enseignement disciplinaire.

  • Student-centered learning strategies can enhance learning more than traditional lectures. […]
  • Students have incorrect understandings about fundamental concepts — particularly phenomena that are not directly observable, such as those that involve very large or very small scales of time and space. […]
  • Students are challenged by important aspects of the domain that can seem easy or obvious to experts. For instance, in problem solving students tend to focus on the superficial aspects of a problem rather than its deep structure. Students in all disciplines also have trouble understanding representations like graphs, models, and simulations. These challenges pose serious impediments to learning in science and engineering, especially if instructors are not aware of them. Several strategies appear to improve problem-solving skills, such as providing support and prompts — known as “scaffolding” — as students work their way through problems.

On voit ici un signe de plus qui confirme la tendance à la hausse du souci de la didactique en enseignement supérieur.

Source : 

The National Academies (2012) Findings From Discipline-Based Education Research Could Improve Undergraduate Science and Engineering Teaching But Are Not Yet Widely Used. Communiqué de presse publié en ligne le 21 mai 2012. Téléaccessible à l’adresse : http://www8.nationalacademies.org/onpinews/newsitem.aspx?RecordID=13362

Des règles de conception transmédia peuvent-elles s'appliquer à la scénarisation pédagogique ?
Interne : Les augmentations de frais de scolarité les plus importantes aux États-Unis

Exprimez-vous !

*