Un rapport de Turnitin sur les travaux manquant d’originalité (plagiés)

Turnitin, la compagnie offrant un logiciel de détection de similitudes du même nom, a  produit un rapport (White Paper Plagiarism Spectrum) à la suite d’une enquête auprès d’environ 900 personnes; le but de l’enquête était de savoir quelles formes de plagiat étaient les plus fréquentes et lesquelles posaient le plus de difficulté.

Le rapport a produit une typologie des travaux qui manquent d’originalité (ou contenant du plagiat sous une forme ou une autre) :

La fréquence et la difficulté de ces types de plagiat sont les suivantes :

Source : White Paper – Plagiarism Spectrum.  Turnitin.  P. 6

 

Le rapport formule 3 recommandations :

1)       Bien évaluer s’il y a eu intention derrière le plagiat pour attribuer la bonne sanction.

2)       Informer les étudiants sur les formes de plagiat et les conséquences d’avoir plagié.

3)       Utiliser un logiciel d’analyse de l’originalité.

Jonathan Bailey, un spécialiste de la question du plagiat, exprime une seule réticence face à ce rapport : la typologie pourrait être plus simple.  Ainsi, quelle différence y a-t-il entre Clone et CTL+C?  Et entre Mash-up et Remix?

Sources –

Hopkins, David.  Turnitin: 10 types of unoriginal work.  eLearning Blog Don’t Waste Your Time.   14 mai 2012.

Bailey, Jonathan.  Turnitin Analyses the Spectrum of PlagiarismPlagiarism Today.  10 mai 2012.

[Dans la dépêche de Bailey, il y a un lien pour télécharger le rapport White Paper – the Plagiarism Spectrum produit par Turnitin.]

 

Un ouvrage canadien sur les données probantes en enseignement
Multiplication des programmes de droit en ligne aux États-Unis

Exprimez-vous !

*