Un ouvrage canadien sur les données probantes en enseignement

Je viens d’acheter le livre Taking Stock : Research on Teaching and Learning in Higher Education, publié en 2010. Il s’agit d’un collectif édité par les professeures Julia Christensen Hughes et Joy Mighty, toutes deux ayant occupé le poste de présidente de la Society for Teaching and Learning in Higher Education (STLHE) ou, en français, la Société pour l’avancement de la pédagogie dans l’enseignement supérieur (SAPES) , une organisation au membership à prédominance canadienne. Le collectif inclut des professeurs qui ne sont pas des professeurs de pédagogie mais qui s’inscrivent dans le courant du SoTL.

L’ouvrage synthétise plusieurs aspects de la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage aux niveaux postsecondaires. Il fait un plaidoyer bien appuyé pour l’adoption de pratiques éducatives fondées sur les données probantes qui apportent des résultats supérieurs aux pratiques conventionnelles, souvent peu centrées sur l’apprentissage.

Plusieurs critiques très positives de l’ouvrage ont été faites lors de sa publication, notamment :

Je me permets de citer un extrait de la critique d’Affaires Universitaires, en anglais.

Among the book’s core findings:

  • There is a relationship between how faculty teach and how students learn. When faculty teach in traditional teacher-centred ways, students tend to adopt surface learning strategies.
  • There is also a relationship between how students learn and the learning outcomes they achieve. Surface learning strategies tend to result in a variety of learning deficits.
  • The majority of faculty continue to teach in traditional teacher-centred ways, resulting in system-wide learning deficits.
  • There is much faculty can do in support of student learning, from improving organization and communication in the traditional lecture to the adoption of non-traditional pedagogies and assessment techniques.

Je publierai des billets sur des sujets plus spécifiques abordés dans le livre à mesure que je le lirai.

Source

Christensen Hughes, J. and Mighty, J. (eds.) (2010) Taking Stock: Research on Teaching and Learning in Higher Education Montreal QC and Kingston ON: McGill-Queen’s University Press, 350 pages.

Un modèle de cyberapprentissage scandinave
Un rapport de Turnitin sur les travaux manquant d’originalité (plagiés)

Exprimez-vous !

*