DuraCloud: archivage de données dans les nuages pour les besoins académiques

Nous avons déjà publié plusieurs billets sur les différents services disponibles permettant l’archivage des données sur des serveurs distants.  Dans la presque totalité des cas, les questions de confiance et de sécurité demeurent des freins majeurs à l’adoption d’une solution particulière.  Est-ce que le fournisseur sera toujours en service dans le futur?  Qu’arrive-t-il si le fournisseur éprouve des difficultés techniques et qu’une partie ou la totalité des données archivées sont perdues?  Comment peut-on limiter l’accès aux données et contrôler cet accès de façon centralisée?

En réponse à ces questions, DuraSpace, organisation sans but lucratif connue pour le soutien qu’elle offre au développement du logiciel libre DSpace utilisé notamment par des universités qui veulent gérer des archives numériques (incluant, par exemple, des répertoires d’articles scientifiques, les thèses des étudiants, etc.), a récemment lancé DuraCloud.  Ce produit cherche à mieux gérer les risques en s’assurant que des copies des données soient réparties vers différents fournisseurs, tout en demeurant accessibles via une seule interface de gestion centralisée.  DuraCloud utilise les services d’hébergeurs à grand volume de transaction tels que Amazon Web Services et RackSpace (connus aussi sous l’acronyme S3) ou Windows Azure de la compagnie Microsoft.  DuraCloud offre une interface web qui facilite la gestion des données réparties sur tous ces services au besoin.

Une démonstration du produit est disponible ici:  http://www.duracloud.org/presentations

Source: Brazington, Alicia, « DuraCloud Offers Redundant Storage Across Multiple Cloud Providers », Campus Technology, 1er mai 2012.

Pourquoi apprend-t-on par les médias sociaux ?
Après MITx... HarvardX = edX

Exprimez-vous !

*