Après MITx… HarvardX = edX

Les présidentes et les provosts de MIT et de Harvard ont annoncé hier (2 mai 2012) l’avènement de « la plus grande révolution en éducation depuis la presse à imprimer », soit le développement conjoint de edX, une plate-forme ouverte d’enseignement à distance commune.  Chacune des deux institutions dote cette initiative de 30 millions de dollars (60 M au total).  Le Pr Anant Agarwal, directeur du Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory du MIT, qui a développé la plateforme MITx (et enseigné le premier cours ce printemps) sera le premier président du comité chargé de gérer cette collaboration.  Le partenariat se basera sur la plateforme de MITx pour offrir gratuitement de la formation en ligne à tous les apprenants de la planète.  Les technologies utilisées seront :

An open-source online learning platform that will feature teaching designed specifically for the web. Features will include: self-paced learning, online discussion groups, wiki-based collaborative learning, assessment of learning as a student progresses through a course, and online laboratories. The platform will also serve as a laboratory from which data will be gathered to better understand how students learn. Because it is open source, the platform will be continuously improved.  […] It will move beyond the standard model of online education that relies on watching video content and will offer an interactive experience for students. And the technology will be open source; other universities will be able to leverage the innovative technology to create their own online offerings. [nos emphases]

Quelques éléments importants :

  • La plateforme amasse une quantité importante de données sur les étudiants et servira donc de «  laboratoire de recherche » sur l’apprentissage (la façon dont les étudiants apprennent) et les technologies en soutien à l’enseignement (outils de collaboration, évaluation, etc.)
  • Lors de la conférence de presse, le provost de Harvard a insisté sur le fait que cette recherche et les développements de la plateforme en ligne allaient permettre d’améliorer l’enseignement en présentiel dans les deux prestigieuses institutions.
  • D’autres institutions pourraient se joindre à l’initiative [UdeSx?] ou plus simplement adopter la plateforme ouverte pour leurs propres besoins.
  • Divers cours seront offerts dès l’automne 2012, mais le comité n’a pas encore statué sur quels seraient ces cours.  Ils seront annoncé cet été.  On sait que la Faculté des Arts et sciences de Harvard offrira des cours en sciences naturelles et en sciences humaines, sociologie, etc.
  • edX pourrait développer une synergie avec Open CourseWare.  Ce sont des produits différents qui s’adressent à des besoins différents, mais qui se veulent complémentaires.
  • Le modèle d’affaires ne semble pas encore défini, mais il est clair pour le provost de MIT qu’il faudra que le projet s’autofinance à terme.  On sait qu’il y aura des frais [limités ?] pour les personnes qui désireront être évaluées formellement et recevoir une forme de certification.
  • La certification ne sera pas un diplôme de MIT ni de Harvard et les étudiants de ces institutions ne pourront prendre des cours edX et se les voir crédités.
  • On assure que les cours en ligne seront d’exigences comparables avec les cours en classe offerts au MIT ou à Harvard.

Sources :

edX, «  Conférence de presse », uStream, vidéo webdiffusée le 2 mai 2012, 37 min 35 [consultée le 3 mai 2012]
Maltais, Bruno, «Des cours sur le web : Harvard et le MIT lance un projet pour faciliter l’accessibilité aux études », Sur le Web, Radio-Canada.ca, 2 mai 2012.
Rédaction de ZDNet, « E-learning : Harvard et le MIT vont proposer des cours gratuitement », ZDNet.fr, 3 mai 2012>
Rosen, Rebecca J., «  »The Single Biggest Change in Education Since the Printing Press’ », The Atlantic, 2 mai 2012.
Site web edxonline.org, pages « Press Release », « About edX », « edX FAQs » [consultées le 3 mai 2012]

Les phénomènes du BYOD et du BYOL: opportunités ou menaces?
Hotmail s'attaque au Graymail

Commentaires

  1. Jean-Sébastien Dubé a écrit:

    Marc m’a fait parvenir un texte de Audrey Watters du Inside Higher Ed. La journaliste est d’avis que c’est la dimension « collecte de données pour la recherche en pédagogie » qui distingue ce projet d’autres initiatives semblables et pourrait causer un changement important en formation supérieure.

    Source :
    Watters, Audrey, « EdX: A Platform for More MOOCs and an Opportunity for More Research about Teaching and Learning Online », Inside Higher Ed, 2 mai 2012 :

Exprimez-vous !

*