Microsoft s’associe à Barnes & Noble pour le développement de la liseuse électronique Nook, de même que la division « College » du libraire

Microsoft s’attaque au marché du livre numérique et investit 300 millions de dollars américains dans une filiale nouvellement créée à la suite de son association avec le libraire et détaillant américain Barnes & Noble. Microsoft sera donc co-responsable du développement de la liseuse. Le partenariat établit que Microsoft aura « une participation de 17,6 % dans la nouvelle entreprise, alors que Barnes & Noble détiendra la portion restante de 82,4 %. La valeur de cette nouvelle filiale est évaluée à 1,7 milliard de dollars américains. »

Ainsi la liseuse Nook « aura une application Windows 8, qui permettra d’accéder à des centaines de millions de livres et de journaux de partout dans le monde ». Au-delà cette liseuse électronique Nook, ce qui est très intéressant pour la formation, c’est aussi le développement de la division « College » du libraire. En effet, « l’ajout de la division « College » dans la transaction permettra de développer des logiciels afin de créer une plateforme de gestion et de distribution de matériel scolaire en format numérique ».

Cette entente clôt les poursuites judiciaires intentées par Microsoft qui accusait Barnes & Noble de contrefaçon de brevets. « Le numéro un mondial du logiciel alléguait que la Nook violait trois de ses brevets. Selon les détails de l’entente, Barnes & Noble et la nouvelle société auront des licences leur permettant d’utiliser les technologies brevetées de Microsoft dans les liseuses électroniques et les tablettes. »

Source : LALONDE, Denis. « Microsoft investit 300 M$US dans le livre numérique », Direction informatique.com, 30 avril 2012.

Un code de conduite pour les agents de recrutement étudiant
L’utilité du iPad dans le monde universitaire

Commentaires

  1. Ce sera intéressant de voir si Microsoft réussira à créer un réel engouement autour de sa plateforme mobile sous Windows 8. La liseuse Nook utilise actuellement une version modifiée d’Android de Google, il faudra donc que B&N produise un nouvel appareil avec le système de Microsoft… qui n’est pas encore disponible. À voir.

Exprimez-vous !

*