Trois types de résistances aux plateformes numériques d’enseignement/apprentissage

Dans le forum de discussion d’utilisabilité/ergonomie du site officiel de Moodle, un message a suscité mon intérêt (inscription gratuite requise sur le site où mène l’hyperlien). Selon un des collaborateurs, il y aurait trois types de personnes qui résistent à l’utilisation de Moodle. J’étend cette réflexion aux plateformes institutionnelles en général.

  1. Les solitaires, qui préfèrent faire leurs propres affaires et qui ne sont pas enclins au travail collaboratif, même s’ils utilisent les technologies
  2. Les technophobes
  3. Les hésitants, qui ont besoin d’être assistés quand ils s’aventurent dans de nouveaux outils

Cet auteur propose de mettre notre énergie sur les hésitants et de ne pas gaspiller nos ressources sur les deux premiers types, qui sont déjà campés dans une position.

Le réseautage social et la collaboration dans les organisations
La baladodiffusion en éducation: mythes et réalités...

Exprimez-vous !

*