Des écoles « libres » de technologies

Tiré du magazine Ludovia.com qui faisait référence à un article du blogueur Thierry Klein :

« Dans la Silicon Valley, les geeks paient très cher pour envoyer leurs enfants dans des écoles sans aucun ordinateur.« 

À première vue, la chose peut surprendre, mais à bien y penser… Ces dirigeants d’entreprises qui fraient dans le merveilleux monde des technologies ne sont-ils pas les mieux placés pour connaître ce que ces mêmes technologies peuvent offrir ou pas et engendrer comme effets sur les enfants?

Ils connaissent le phénomène d’addiction que créent les technologies et n’ignorent pas que franchir le seuil du web, c’est entrer de plein pied dans un monde de distraction et de divertissement sans fin qui détourne trop souvent du savoir.

Mais d’ajouter Thierry Klein :

« La politique éducative en matière de technologie numérique, le “projet” numérique au sens noble du terme, doit avoir pour but unique de réduire le décalage que entre “la promesse marketing des technologies” (leurs avantages potentiels tels qu’ils sont vantés par Apple, Google et les sociétés qui développent ces technologies) et l’utilisation réelle, moyenne, statistique, des technologies numériques (aujourd’hui, un usage addictif, qui abêtit élèves et parents). »

Une précision remplie qui a le mérite de nuancer les positions extrêmes. De fait, les technologies en enseignement ne remplaceront jamais les bons pédagogues qui sauront mieux que quiconque en user de manière à soutenir leur mission d’enseignement et favoriser l’apprentissage des jeunes.

Sources:

« Ils envoient leurs enfants dans des écoles sans aucun ordinateur« , magazine Ludovia.com, 23 février 2012. http://www.ludovia.com/news-200-1320.html#

Thierry Klein, « Dans Silicon Valley, les geeks paient très cher pour envoyer leurs enfants dans des écoles sans aucun ordinateur« , Speechi blog, 22 février 2012. http://www.speechi.net/fr/index.php/category/blog-home/

Matt Richtel, « A Silicon Valley school that doesn’t compute« , New York Times, 23 octobre 2011. http://www.nytimes.com/2011/10/23/technology/at-waldorf-school-in-silicon-valley-technology-can-wait.html?_r=2&pagewanted=all

Applications mobiles éducatives: comment s'y retrouver?
OpenMedia contre la loi C-30

Exprimez-vous !

*