Cathy N. Davidson dans une publication québécoise

Dans la rubrique « Tendances » de la dernière édition du magazine Joboom, je trouve une entrevue avec Cathy N. Davidson que nous suivons depuis un petit moment.  La journaliste l’interroge sur son dernier livre Now You See It: How the Brain Science of Attention Will Transform the Way We Work, Live and Learn (2011).  Il est question du fonctionnement de l’attention et des effets d’Internet sur nos fonctions cognitives, mais aussi de la façon dont l’école et le monde scolaire (n’) en tiennent (pas) compte.  Pas beaucoup de nouveau pour qui suit ses travaux, mais je tenais à garder trace de cette première apparition de l’auteure dans les médias québécois.

À propos des habiletés que devraient développé les institutions d’enseignement :

« À mon avis, apprendre à donner et à recevoir du feedback et à travailler en collaboration est l’un des outils les plus précieux à acquérir de nos jours. C’est aussi l’une des clés pour stimuler l’attention. On n’a qu’à penser aux jeux vidéo, qui fonctionnent sur ce principe de rétroaction constante : on voit à quel point ils retiennent l’attention des jeunes. » [mon emphase]

[…]

« En plus des apprentissages de base comme la lecture, l’écriture et les mathématiques, il faudrait mettre l’accent sur l’acquisition d’une pensée critique, sur l’innovation, la créativité et la résolution de problèmes.

Pourquoi les enfants n’apprendraient-ils pas, par exemple, les rudiments de l’écriture de code informatique? Après tout, c’est ce code qui nous permet de mener la plupart de nos activités quotidiennes! » [mon emphase]

À propos du monde du travail :

« Des recherches en Australie ont montré que les gens étaient en fait MOINS productifs lorsqu’ils n’avaient pas accès à Facebook et compagnie. On voit qu’il est très difficile de se concentrer sur une tâche – surtout si elle est ennuyante – sans prendre des pauses pour se distraire. Cela devrait nous amener à réfléchir à l’importance du plaisir dans le travail. L’attention et la motivation sont inextricables. » [mon emphase]

À propos du fonctionnement du cerveau :

« La chose la plus précieuse que j’ai apprise sur le cerveau humain en rédigeant ce livre est notre formidable capacité de désapprendre certaines choses pour en apprendre de nouvelles. Internet n’est pas en train de nous rendre fous ni stupides. En mettant de côté nos vieilles certitudes, nous avons la chance de participer en temps réel à une nouvelle ère pour l’humanité. » [mon emphase]

Le livre est arrivé à la Bibliothèque Roger-Maltais, mais il est en traitement.  Je l’ai déjà réservé…

Source :

Élie Morin, Marie-Claude, « Entrevue avec Cathy N. Davidson, auteure d’un essai sur l’attention – Internet ne rend pas stupide », magazine Jobboom, vol.13, no. 1, janvier 2012

Investissement dans des solutions technologiques en appui à l'enseignement : la prudence est toujours de mise
La présence numérique plutôt que le C.V. pour être embauché

Exprimez-vous !

*