Obtenir une certification de la formation complétée en ligne avec MITx

Le Massachusetts Institute of Technology vient d’annoncer le lancement prochain de MITx, une plateforme en ligne facilitant la certification d’une formation complétée en ligne par des internautes utilisant les ressources ouvertes disponibles par l’entremise d’OpenCourseware.  Prévu pour le début de l’année 2012, ce nouveau service payant ouvre la voie à une reconnaissance des apprentissages d’étudiants, qui n’ont pas à s’inscrire à un programme officiel offert par le MIT. Il est prévu que le code source soit disponible à d’autres institutions voulant exploiter la plateforme pour développer leur propre offre de formation.

On ne parle pas ici d’obtenir des crédits ou un diplôme universitaire reconnus en tant que tels, mais du même coup, il y de quoi faire réfléchir les institutions quant à la valeur des diplômes qu’elles émettent: est-ce que la certification obtenue aura une valeur comparable aux yeux des clientèles potentielles (suffisant pour convaincre un employeur, par exemple)?  La réputation existante de l’institution donnera-t-elle une valeur intrinsèquement supérieure aux certificats obtenus par ses étudiants?  Dans le contexte du développement de l’offre institutionnelle en formation continue, il sera fort intéressant de voir comment réagiront d’autres universités qui cherchent à rentabiliser leur offre de formation et le développement de contenus.

Source:
Kim, Joshua, « MITx: 3 Cheers and 3 Questions », Inside Higher Ed, 19 décembre 2011.

De ces technologies qui disparaissent... à portée de main
MITx, entre l’Open Courseware et la formation créditée

Commentaires

  1. Jean-Sébastien Dubé a écrit:

    Décidément, l’initiative MITx suscite de nombreuses questions. Autre article (http://www.insidehighered.com/news/2011/12/20/planned-mit-courses-may-advance-front-elite-open-education), autres considérations. Steve Kolowich du _Inside Higher Ed_ évoquait le 20 décembre la problématique de l’évaluation massive à distance que suppose un tel projet :

    « MITx aims to let thousands of online learners take laboratory-intensive courses, while assessing their ability to work through complex problems, complete projects, and write cogently about various concepts, says Anant Agarwal, the director of MIT’s Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory.
    The key, Agarwal says, will be applying the estimable brainpower of its faculty to the problem of how to replicate those more advanced learning experiences online, and at scale.
    As it turns out, MIT professors have been working on this problem on their own for years. Agarwal says his colleague Robert Miller, a professor of electrical engineering and computer science, has devised a system of crowdsourcing the grading of essays to a network of MIT alums — a technique that offers at least some scalability beyond the powers of the professor and his teaching assistants. And while computer programs might be at a loss to assess the virtues of creative writing, the technical nature of engineering essays could make that genre at least somewhat susceptible to automated grading, Agarwal says. » [mes emphases]

    J’ai déjà abordé la question de l’évaluation automatisée ici : http://www.ssfudes.com/veille/leveilleur/?p=7352

Exprimez-vous !

*