Transformer ses étudiants en « wikipédiens »… ou comment tirer profit du phénomène Wikipédia

Wikipédia figure certainement parmi les incontournables en matière de sources d’information sur le Web. Facile d’accès, convivial, bien connu de tous, il n’en traîne pas moins une image peu reluisante à l’université : celle d’un dépôt d’informations – plus ou moins fiables – susceptible d’alimenter les plagieurs.

Il n’en reste pas moins que sa popularité ne se dément pas. Devant ce constat, un professeur d’archéologie de Mount Allison University a trouvé une façon d’éviter que ses étudiants ne s’y fient aveuglément ou ne s’y alimentent en secret : il leur a demandé d’y contribuer ouvertement en y déposant le résultat de leurs recherches. Leurs travaux de session, qui prenaient jusque là la forme de travaux de recherche « classiques »,  prendraient dorénavant la forme d’articles à soumettre pour publication sur Wikipédia.

Telle que rapportée par le responsable du programme, la réaction initiale des étudiants face à cette demande est éloquente quant au caractère déstabilisant de ce travail :

The first shocking realization students had was, ‘I can’t start with Wikipedia.’ They had to go to books, journal articles, and other web sites.

Pour s’assurer de la rigueur du résultat, le processus de rédaction de l’article fut décomposé en plusieurs étapes : la première version des articles écrits par les étudiants a d’abord été discutée en classe, retravaillée, puis « formatée » pour répondre aux standards imposés par la publication avant que l’article ne puisse être déposé pour publication. Si ces étapes permettent de conserver les critères d’évaluation conventionnels pour l’évaluation d’un travail de recherche, elles laissent également place à d’autres critères – la rétroaction sur les productions des autres étudiants, l’habileté à adapter sa production écrite aux exigences d’un média donné, la capacité de vulgariser son propos pour un grand public.

Jusqu’ici, plus de 5000 personnes ont consulté les articles déposés par les étudiants. Le professeur responsable du cours tire un bilan fort positif de l’expérience :

Students really raised their game and I think it was the realization that many people were going to be reading their work. (…) I think this pushed students outside their comfort zone and that is when you really start to learn.

Il est intéressant de noter  que cette initiative provient d’une université consacrée à la formation généraliste de premier cycle en arts, sciences et sciences sociales, autant de domaines de formation où il peut être difficile d’envisager des alternatives plus « pratiques » aux travaux de recherche  plus conventionnels. Par ailleurs, on peut se demander dans quelle mesure le fait de faire de ces étudiants des « producteurs » d’information ne leur permet pas de devenir de meilleurs « consommateurs » d’information, sur Wikipédia ou ailleurs sur le Web.  Ne serait-ce que pour cette raison, l’initiative mérite certainement qu’on s’y attarde.

Source:Mount Allison anthropology students as Wikipedians”, Mount Allison University News, 12 décembre 2011.

Le blogue « La Webéducation » : compétences pédagogiques des enseignants au collégial et bien plus...
Dépassée, la méthode socratique ?

Commentaires

  1. Je viens de tomber sur une autre initiative intéressante d’utilisation de Wikipedia, cette fois-ci menée par une association voulant promouvoir la qualité de la formation en psychologie: http://www.psychologicalscience.org/index.php/members/aps-wikipedia-initiative, et qui est reprise par une équipe de recherche à l’Université Carnegie-Mellon pour développer des outils soutenant les enseignants et les étudiants voulant exploiter le médium (par exemple, dans le contexte de travaux collaboratifs). Plus d’information à ce sujet ici: http://edudemic.com/2011/12/wikipedia-in-classroom/

  2. Catherine Vallières a écrit:

    Des nouvelles fraîches: D’autres exemples d’utilisation de Wikipédia sont rapportés par Scott Dobson-Mitchell, “Why smart profs want students to use Wikipedia”, Macleans on campus, 21 décembre 2011 (http://oncampus.macleans.ca/education/2011/12/21/why-smart-profs-want-students-to-use-wikipedia/). On y apprend par ailleurs l’existence d’un regroupement, Wikipedia Education Program (http://outreach.wikimedia.org/wiki/Wikipedia_Education_Program), pour favoriser l’utilisation pédagogique de Wikipédia dans les universités.

    Une autre initiative dans le même sens, celle de Martin Baron au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue: http://www.profweb.qc.ca/fr/publications/recits/une-contribution-a-wikipedia-comme-projet-de-session/index.html

Exprimez-vous !

*